jardin à manger

Accueil | Légumes | Salades et fines herbes | Fleurs à manger | Agir bio | Forum | Glossaire | Recettes

 

Qui sont elles ?

Que veulent-elles

aller à

Les araignées


Epeire
Epeire

 

 

araignée dégustant une chenille
une chenille au menu d'une araignée

Photos : Jardin à manger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi provoquent-elles tant de répulsion ? Tranquilles dans leur toile ou dans leur cachette, patientes, elles vont avaler des tas d'insectes principalement volants.

Ce sont des arthropodes, comme le sont également les acariens, les scorpions et les tiques : 8 pattes.

Les araignées ne sont généralement pas agressives. Elles se cachent et fuient autant que faire ce peut.
Elles sont d'excellentes prédatrices, une aide précieuse dans nos jardins. Certaines avec toile, certaines sans toile, courant à la recherche de proies.

Elles sont aussi l'aliment de choix d'un certain nombre d'oiseaux qui s'en délectent : ainsi les araignées régulent les insectes et sont régulées elles mêmes : laissons faire.

Comme de nombreux autres insectes, elles sont menacées par les activités (et les phobies) humaines.

en savoir plus : en général : une exposition au musée de zoologie de Liège
Le site de Pascal Dubois : Côté nature
La protection d'avicularia versicolor - une mygale, en martinique

trombidion soyeux
Autre "araignée rouge" le Trombidiidae holosericeum, le trombidion soyeux, à ne pas confondre avec un tétranyque.
Il est :
- nettement visible, atteignant une taille record de 3 mm à 4 mm
- un chouette copain, mange les autres vilains acariens, les larves de bestioles.
Photo Jardin à manger - identification à confirmer.
Lui même ne doit pas être confondu avec le trombicula autumnalis : dont la larve est l'aoûtat. , lui aussi appelé "araignée rouge" sous sa forme adulte.

Se loger : elles font çà très bien !, tant mieux, on aurait du mal à les aider. Au moins, on peut ne pas les déranger : construire une toile c'est fatigant pour notre petite araignée.

Manger : de nombreux insectes volants qui passent à leur portée . Quelle chance, elles sont encore là quand les pucerons ailés s'envolent vers leur plante hôte pour hiberner.

araignée blanche, araignée crabe
Araignée crabe dégustant une mouche
Photo : Jardin à manger

tétranyques-acariens araignée rouge
Exception notable : les "araignées rouges", en fait des tétranyques, des acariens, dont l'un est souvent nommé "araignée rouge" . Les tétranyques sont pratiquement invisibles à l'oeil nu, phytophages et peuvent proliférer l'espace d'une saison. Les colonies, s'installent sous les feuilles, sur les tiges. La plante présente des feuilles souffreteuses, tachetées de blanc, toiles sous et entre les feuilles.
( Photo de Karsten Dörre, wikipédia sous sous GNU free documentation licence)

En cas d'infestation il faut s'en débarasser, qu'il s'agisse d'acariens rouges, verts ou jaunes : ils détestent l'eau sous toutes ses formes : vaporiser, pulvériser, mouiller !

Favorsier les écosystèmes équilibrés : présence de typhlodrome, de Phytoseiulus persimilis, des acariens mangeurs d'acariens.
Ne pas s'affoler, tout dépend de la quantité, surveiller, sous 40% à 50 % de feuilles attaquées, aucune raison de s'arracher, cheveux et gants de jardiniers... laisser faire les prédateurs naturels, et..mouiller :)

haut de page

épeireAraignées

carabeCarabes

chrysopa perlaChrysopes

cloporteCloportes

coccinelleCoccinelles

Guêpe communeGuêpes

hérissonHérissons

oiseauOiseaux

staphylinStaphylins

syrpheSyrphes