jardin à manger

Accueil | Légumes | Salades et fines herbes | Fleurs à manger | Agir bio | Forum | Glossaire | Recettes

 

Qui sont elles ?

Que veulent-elles

aller à

Les coccinelles

Coccinelle à 7 points
Coccinella septempunctata

coccinelle en pleine métamorphose, sortant de sa pupe
Coccinelle sortant de sa pupe

 


Coccinelle asiatique

harmonia axyridis
Harmonia axyridis sous deux de ses formes (joli, non ?)


larve de coccinelle asiatique
et sa larve

Photos : Jardin à manger

Encore l'ordre des coléoptères, famille des coccinéllidés.

les bêtes à Bon Dieu sont aimées des enfants, certes, mais surtout des jardiniers.

Il existe de nombreuses espèces de coccinelles, toutes les mêmes dans leur biologie, hormis les points et les couleurs : un peu de fantaisie.

La coccinelle à 7 points Coccinella septem-punctata est bien connue en Europe, mais elle n'est pas la seule coccinelle régionale. On trouve aussi des coccinelles à 2, 5, 7, 10, 14, 22 et même 24 points., certaines sont jaunes, d'autres noires..certaines ont des points blancs, sont oranges ou même poilues : quelle variété.

La coccinelle asiatique Harmonia axyridis est bien fofolle : tâches, couleurs.... Mais c'est une championne et la meilleure de toutes pour avaler jusqu'à 500 pucerons/jour. Elle est très utilisée dans l'agriculture biologique.

Au printemps, toutes se réveillent, cherchent amour et pondent sur les feuilles, près du garde manger (pucerons et cochenilles). Et comme il fait doux, qu'on a le temps, une deuxième famille sera fondée en été (climats tempérés)

L'hiver arrive : la coccinelle cherche un refuge et entre en diapause. Sa durée de vie est supérieure à 1 an, pouvant aller jusqu'à 3 ans.

refuge de coccinelles asiatiques pour l'hiver
Coccinelles asiatiques cherchant refuge pour l'hiver (Photo : Mamarose, Belgique)

Faut-il se débarrasser des coccinelles asiatiques ?


L'espèce est utile, mais vorace et invasive.

Ce qui est sûr, c'est que les équilibres sont fragiles et les interventions humaines rarement sans conséquences (mais je préfère une invasion de coccinelles à celle de plantes transgéniques (OGM).

A ce jour : Inutile de les détruire, mais ne pas les favoriser.
Bien vérifier quelles larves de coccinelles vous achetez : préférer les espèces locales, même si elles sont plus chères
(mais moins affamées).

En savoir plus avec OPIE-insectes : la coccinelle asiatique en belgique (pdf)
Envie d'observer ? Participer au recueil d'informations en France.

Se loger : l'hiver c'est un problème ! Il faut trouver un abri pour se protéger des grands froids : sous des feuilles mortes, sous de la mousse, dans une crevasse ou sous écorce d'arbres OU dans nos maisons, en isolées ou en groupes aglomérés.

Manger : miam les pucerons, les aleurodes, les cochenilles, les larves de toutes sortes, miam et miam ! Mais attention les fourmis veillent sur les pucerons, elles les élèvent, les chérissent pour leur miellat.
Donc en premier : tenter d'éloigner les fourmis.

Quelques coccinelles sont mycophages (mangent des champignons, des moisissures) comme Psyllobora vigintiduopunctata (22 points / spots)

Boire : vous reprendrez bien un peu de rosée ?

Bien reconnaître de l'oeuf à l'adulte :

Oeufs de coccinelles
Les oeufs


larve de coccinelle ici à 7 points
La larve (ici coccinelle à 7 points)


Pupe de coccinelle
la pupe (juste avant l'adulte)

Photos Papounet

Voir toutes sortes de cocinnelles, y compris asiatiques : les coccinelles de Papounet

haut de page

épeireAraignées

carabeCarabes

chrysopa perlaChrysopes

cloporteCloportes

coccinelleCoccinelles

Guêpe communeGuêpes

hérissonHérissons

oiseauOiseaux

staphylinStaphylins

syrpheSyrphes